AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 | « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie Vigfùsson

avatar


Messages : 4
Date d'inscription : 03/02/2013

MessageSujet: | « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.   Dim 3 Fév - 10:45



Madame Sophie Vigfùsson
« La vie est belle. »



who i am

    Elle s'appelle Sophie Vigfùsson. C'est une femme divorcée. Elle a 24 ans. Merde. Pourquoi parler de moi à la troisième personne ? C'est vraiment un tic qui revient souvent. Ce n'est pas dérangeant, puisque je le fais avec du recul, pour me juger d'un point de vu extérieur. Mais je vais faire un effort avant de me poser trop de questions sur cette façon de faire. Appelez-moi Madame Vigfùsson. Le premier qui m'appelle Sophie, je lui fais bouffer des roses.

    Oh, pardon. Je suis quelqu'un de facilement irritable et qui peut devenir vulgaire en peu de temps. Je n'ai pas d'excuses face à ça, mais on va dire que vous m'avez déjà pardonné. Je disais donc. La plupart de mes amis ont pris l'habitude de m'appeler Vigfùsson, et rares sont ceux qui prononcent mon prénom. Je déteste qu'on m'appelle Sophie, un malaise s'installe chez moi et je trouve cela trop familier, même pour des gens que je connais depuis belle lurette.

    Je suis née en Allemagne, à Berlin, le 15/07/1988. Oui, je suis Allemande, haha. Et qu'est-ce que ça signifie donc ? Oui, je serais professeur d'Allemand, ici. J'appartiens donc au groupe des Professeurs, s'il vous plaît. Je ne suis pas quelqu'un de très stricte ni d'exigeante au niveau du travail et du comportement de mes élèves, mais ma colère se manifeste très, très vite. Et lorsqu'elle se manifeste, elle fait très, très peur. Gare à vos fesses, les morveux.

    Passons à ce que vous verrez de moi sans même m'avoir adressé la parole une seule fois. Oui, mon physique. J'adore les vêtements chics et vintage, les sacs de luxe et autres gâteries du shopping. Je mets rarement une tenue du style jean-baskets, je préfère paraître distinguée aux yeux de tous. Les robes sont pour les femmes, c'est simple. Mes cheveux bruns sont rarement attachés, même si j'aime y mettre quelques petits accessoires. Ils sont longs et naturels, je déteste les teintures. Mes yeux en amandes sont noisettes, et un mascara noir leur donne un regard un peu plus intense.

    Je suis une femme plutôt petite, je fais seulement 1m59. La plupart de mes chaussures sont des escarpins à hauts talons, et donnent l'impression d'une silhouette élancée. Mes traits, mes jambes et mes doigts sont fins, trop fins, je crois. Tss, j'ai tout du physique d'une fille superficielle ou d'un mannequin. Mais suis-je comme ça ? Suis-je comme on me voit vraiment ? Oh, j'allais oublier. J'ai des mains minuscules. De plus, elles tiennent toujours quelque chose. Jamais vous ne me verrez sans mon portable rose barbie.

    Superficielle ? Moi ? Peut-être. Un peu. Ouais, je l'avoue. L'apparence compte beaucoup trop à mes yeux. J'aimerais que ça change, mais je n'y peux absolument rien. Je suis quelqu'un de facilement distraite, amusée, bavarde, moqueuse, lorsque je connais mes interlocuteurs. Au contraire, dès que je suis face à des inconnus, ma timidité maladive ressort, et ma bouche ne s'ouvre plus, même pour lâcher une méchanceté. Oui, je le dis honnêtement, je ne suis pas une fille douce et gentille avec des gens que je connais pas. J'ai tendance à être péjorative et pessimiste, et à croire que l'on me veut du mal de tous les côtés. Ouaip. J'ai un caractère de chien.

this is my story


    « Les yeux sont un miracle. »

    Les pupilles sont noires, et pourtant l'iris contient des milliers de petites tâches multicolores, qui forment le regard de quelqu'un. Les yeux sont la seule façon de parler sans ouvrir la bouche, comme un miroir entre l'âme de la personne et sa vision de l'extérieur. Se perdre à l'intérieur de ses yeux, c'était comme se perdre dans l'infini du temps. Rien qu'un regard, et elle en tomba amoureuse.

    « Le sourire ne veut rien dire. »

    Elle sourit. Il ne sourit pas, lui. Pourquoi sourit-elle ? Où est le bonheur qu'elle a pourtant dans les yeux ? Un sourire ne signifie rien. Lui aussi ressentait de la joie, mais elle était tellement forte qu'elle en devint indicible au moment-même où son sourire se posa sur lui. Elle était grande, mince et trop jolie. Il était immense, fort et gentil. Ils étaient tellement amoureux qu'ils ne voulaient pas le croire, ils se regardaient tellement qu'ils en devinrent aveugles.

    « Le premier pas. »

    Le train ! Il arrivait. Les wagons semblaient se détacher, leur amour semblait se déchirer. Qu'allaient-ils devenir ? Leur histoire n'eut duré qu'un instant, seulement quelques secondes, le temps de se perdre dans le regard du compagnon. La brune devait partir. Le brun devait s'enfuir. Et soudain, ce fut la déchirure, la vraie. On l'avait bousculé, elle était tombée, un simple pas et l'homme accourut pour l'aider. Un simple regard, et ils comprirent qu'ils allaient se revoir.

    « Sur ton dos. »

    - Tu... vas bien ?
    Il la tutoyait. Elle ne le remarqua même pas. C'était comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Elle poussa un petit gémissement. Sa cheville était déchirée, elle avait beaucoup trop mal pour pouvoir marcher. Il sourit. Délicatement, il installa la jeune femme sur son dos, et attrapa les nombreux sacs qui l'accompagnaient. Il habitait tout près d'ici. Elle ne pouvait pas rentrer chez elle dans un état pareil. En vérité, il ne voulait pas qu'elle rentre chez elle. Il était tôt. Elle posa sa tête contre celle de l'homme fort et gentil. Il avait une chaîne autour du cou. Le pendentif était en forme de lettre. Un grand A majuscule.

    « Je t'aime, je t'aime, je t'aime. »

    Ce fut confortable, chez lui. Il la posa sur le canapé de son salon. Evidemment, elle était capable de marcher, elle le savait. Mais elle voulait rester ici. Berlin était une ville qu'elle adorait, et cet homme l'adorait aussi. « Une jolie jeune femme... ». Elle sursauta. « Vous... parlez de moi ? ». Ce fut à son tour de sursauter. « Non, je parle de... De quelqu'un d'autre. ». Il était débout devant elle. Elle ne connaissait pas son nom. Il commençait sans doute par un A, comme l'indiquait son pendentif. Elle s'en fichait. La grande et jolie femme se redressa du sofa, et enlaça son sauveur.
    - Merci, merci...

    « Il m'aime, il m'aime, il m'aime. »

    Le conte de fées. C'est impossible, et pourtant. Ils ne se connaissaient pas. Ils ne se parlaient pas. Ils s'aimaient. Les jours passèrent. Ils ne s'étaient toujours pas demandé leurs prénoms. La jeune femme gardait simplement en mémoire la lettre A, au plus profond de son coeur. Une nuit, ils allèrent se balader au centre-ville. Les lumières scintillaient, ils n'étaient rien que tous les deux, c'était magique. Ils marchaient, sans dire un mot. « Je t'aime. » . Il le lui avait dit. Elle sourit. Ils firent un tour de grande roue. Ils s'embrassèrent. « Je m'appelle Andreas. » . C'était donc ça, le A.

    « Abréger ? Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Non. »

    C'était comme ça qu'ils s'étaient rencontrés. La grande et jolie était mannequin, le fort et gentil était photographe. La femme, c'était moi. Elle s'appelait Sophie. L'homme, c'était lui. Il s'appelait Andreas. Il adorait prendre des photos. De Berlin, de lui, de Sophie. L'Allemagne comptait énormément pour l'homme fort et gentil. La mannequin prenait plaisir à poser pour son homme, et à l'embrasser juste après. C'était le train-train habituel. Sans réfléchir, elle s'était installée chez lui. Les mois passèrent. Elle était jeune, elle profitait. Il était jeune, il s'extasiait. Ils étaient jeunes, ils s'embrassaient. L'amour, c'était ça.

    « Du piment dans de la crème glacée, ça ne va pas. »

    Cette routine, elle dura longtemps. Ils purent même se marier durant ce laps de temps. Elle était heureuse, la jolie femme. Il était content, l'immense homme. Ils avaient toujours leur bonne vieille habitude de marcher dans Berlin, le soir. Et de faire un tour de grande roue, comme la première fois où ils s'étaient vraiment parlés. Un soir, elle rentra chez elle, effondrée. Elle avait tout perdu. Son argent, son travail, ses bonnes relations. Un de ses escarpins lui manquait même. De la part de l'homme, une simple gifle. De la part de l'homme, un dernier baiser. De leur part à tous les deux, le divorce. Ils n'avaient rien compris à l'amour. Ils n'avaient pas compris à quel point parler était interdit pour durer. Ils n'auraient jamais dû se dire quelque chose.

    « Cours, cours. Il faut t'enfuir ! »

    Elle ne l'oubliera jamais, je vous le jure ! Jamais ! Elle ne pourra pas. Elle y pense tout le temps. Andreas. Il ne souriait jamais. Il parlait rarement. Elle ne parlait pas souvent de toute façon, alors ça ne changeait pas grand chose. Il l'embrassait souvent, lui. Elle l'embrassait tout le temps aussi. Il la serrait contre lui quand ça n'allait pas. Il la consolait. Elle, elle ne le faisait pas. Il l'avait aidé, depuis le premier pas. Elle n'avait rien fait, depuis toujours. Elle lui avait juste souri, la première fois. Elle lui a souri aussi lorsque le divorce a été prononcé. Elle l'aimait encore. Lui, il ne l'aimait plus. Elle a changé. Lui aussi, sans doute. Sur un coup de tête encore plus violent qu'un coup de foudre, elle a décidé de devenir professeur. Professeur d'Allemand ? Pure coïncidence, dira-t-on, elle qui avait toujours voulu rester mannequin. Il n'y a eut que son histoire d'amour qui l'a marqué. Elle ne veut même plus se souvenir de son enfance, trop banal. Quand arrivera-t-elle à oublier Andreas, quand ?

    La question ne se pose plus.
    Jamais.



behind the screen


Prénom • Alice. (aux pays des merveilles)
Pseudo • Patate douce.
Avatar • By l'artiste Daisy (zerochan).
Accepte un doublon d'avatar • [ ] Oui [x] Non.
Avis sur le forum • Il m'a l'air sympa, ma soeur me l'a conseillé. Je suis la soeur de Mathis, yep.
Code du règlement • /o/



fiche par romane de Artsoul





Dernière édition par Sophie Vigfùsson le Dim 3 Fév - 15:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nai Mikazuki

avatar


Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 21
Localisation : Surement pas dans un arbre

MessageSujet: Re: | « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.   Dim 3 Fév - 11:47

Bienvenue parmi nous la soeur de Mathis !!

Bon courage pour la suite de ta fiche,
et amuse toi bien parmi nous !


[ Par contre j'aime pas l'allemand alors à mon avis, si je suis dans ton cours d'allemand attend toi à ce que je foute le bordel *3*
En tout cas j'adore ton avatar ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathis A. Ferreira

avatar


Messages : 14
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: | « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.   Dim 3 Fév - 17:27

Bienvenue, Alice.
Ouais, j'fais genre on se connaît pas, t'vois. Ça fait classe, tavu. 8D
Comme d'hab, ton histoire est so génial. °^°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystal Segawa
So Cute Pomme pomme d'Amour
avatar


Messages : 84
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : assise sur mes fesses

MessageSujet: Re: | « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.   Dim 3 Fév - 20:48

Et bien que dire ...
Bienvenue sur le forum, tu pourra y rencontrer des fous, des amis, des ennemis, enfin tu t'y plaira, tu verras
Rin te trouvera une place dans sa grande famille (PS : je suis l'ancêtre, haha)

et sinon sur ta fiche, et bien ....
franchement, bonne écriture
ta façon d'écrire, je la trouve fluide et romantique, tu as ton propre style et tu donne envie de suivre ton personnage
'fin voilà mon avis
je n'ai rien à redire, rien à reprendre
donc je valide cette fiche, te rajoute au groupe des profs
et à toi l'aventure ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

| « La vie est belle » | - Sophie - Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?
» De la belle ouvrage!
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net
» Les plus belle voitures
» [06/08] Sainte-Sophie - Vues Générales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Amoris :: Administration :: Vos Inscriptions-